Comment faire du running en période d’été ?

L’été est la période la plus chaude de l’année avec un ciel bien dégagé et bleu. Mais, cela ne devrait pas vous empêcher de continuer vos séances de running quand on sait tous les avantages que vous pouvez en tirer. En effet, le running est un sport complet qui est bon pour le cœur, affine la silhouette, etc. Pour courir malgré la forte chaleur, il est essentiel de bien gérer cette chaleur. Comment y parvenir alors ? Voici de précieuses astuces pour mieux courir en été !

Avoir les bons accessoires pour supporter la chaleur

En été, les vêtements que vous aurez à porter doivent être amples et respirants. Ils doivent permettre une meilleure évacuation de la sudation et de la chaleur. On oubliera alors les vêtements en coton. Un T-shirt et un short bien large sont ici préconisés. Vous devez aussi opter pour les couleurs claires pour permettre à votre corps de ne pas trop ressentir la chaleur comme le rappelle espace-running.com. Sur les parties qui sont encore visibles après que vous vous êtes vêtu, vous y passerez une crème solaire de bonne qualité. N’oubliez pas également de mettre votre casquette afin d’empêcher que la sueur ne s’agglutine au niveau de vos yeux.

S’hydrater avant l’entraînement et durant toute la course

Maintenant, avant de prendre départ, vous devez bien vous hydrater. En outre, gardez toujours à vos côtés durant la course, une bouteille d’eau. De même, pendant la course, n’attendez pas forcément d’avoir soif avant de vous hydrater. Vous serez plus soulagé en buvant de petites gorgées d’eau dans des intervalles de dix minutes. Ainsi, vous allez récupérer au moins une bonne partie de l’eau et les minéraux que perd votre corps durant une séance de running.

Les techniques pour une course impeccable en été

Pour commencer vos séances de running dans la période estivale, vous devez aller lentement lors des tout premiers jours afin que votre corps s’habitue à cette nouvelle température externe. De ce fait, votre fréquence cardiaque pourra toujours suivre un rythme normal. Par ailleurs, dans cette période de l’année, n’envisagez forcément pas d’atteindre vos performances d’hiver. Vous devez limiter la durée de votre entraînement. Le temps a changé et les muscles se réchauffent déjà plus rapidement sous l’action de la canicule. Dès que vous ressentez les premiers coups de la chaleur, sachez que vous devez faire un break, continuez l’entrainement peut être suicidaire. Vous devez privilégier votre santé en vous mettant à l’ombre et en buvant de l’eau. Prenez y tout votre temps pour récupérer et si vous vous sentez prêt encore, vous pouvez continuer, autrement reportez simplement votre séance.

Savoir où courir et quand courir

En été, il fait suffisamment chaud pour que vous choisissiez encore des heures dans la journée où le soleil brille de mille feux pour votre entraînement. Si vous ne voulez pas courir le matin à la fraîche, ce qui reviendra à se lever très tôt, vous devez éviter de courir entre 12 et 16 heures. Le reste du temps, il fera moins chaud et vous serez aussi moins exposé à la concentration d’ozone. Lors de votre running en journée, optez pour les endroits où il y a d’ombrage et où vous trouverez de la fraîcheur. Dans les parcs, sur les sentiers et dans la forêt, vous trouverez cet ombrage et cette fraîcheur. Lorsque vous finissez votre échauffement, laissez la température de votre corps baissé progressivement en buvant une boisson contenant du glucide et en vous aspergeant d’eau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.